Epilation : conseils et astuces pour une peau douce

L'épilation : une obsession bien féminine. Rasoir, cire, crème dépilatoire, épilation définitive, lumière pulsée... Découvrez toutes les méthodes et les astuces pour déclarer la guerre à la pilosité et avoir la peau douce comme de la soie !

Qui ne rêve pas d’une peau douce et nette avec l’approche de l’été. Seulement pour obtenir ce résultat, obligé de passer par la case épilation ! Cire, rasoir, crème épilatoire ou encore laser, il existe aujourd’hui de nombreuses méthodes plus ou moins faciles et douloureuses pour enlever les poils désagréables ! Retour sur les différentes techniques.

La cire : Formulée à base de résine et de cire d’abeille, la cire est une méthode efficace quoi que un peu douloureuse.  Elle s’utilise chaude ou froide, avec ou sans bandes, selon la préférence. L’avantage de cette méthode est le temps de repousse du poil qui est assez long (3 semaines environ) du fait que le bulbe soit enlevé lors de l’épilation. Assez facile à manier avec l’habitude, la cire peut s’acheter en grandes surfaces ou nous pouvons nous même la fabriquer chez nous avec une recette à base de sucre, d’eau et de citron appelé cire orientale. Concernant les prix, comptez entre 3 et 30 euros selon l’endroit où vous l’achetez ou si vous le faîte en instituts.


Le rasoir : Simple d’utilité, rapide et facile à transporter, le rasoir permet de s’épiler toutes les zones du corps (jambes, maillot, aisselles) en un rien de temps et de dépanner dans certaines situations. A utiliser avec un peu de gel douche ou de crème à raser, il est indolore à condition de ne pas se couper avec la lame. A noter que les peaux les plus sensibles peuvent être irritées avec cette méthode. Même s’il reste très pratique, la repousse du poil se fait rapidement étant donné que la racine de ce dernier est rasée et non pas arrachée. Selon le type de peau, le rasoir peut entraîner l’apparition de poils incarnés et une repousse du poil plus dur et noir. Côté prix, le rasoir est économique, comptez une dizaine d’euros.


L’épilateur électrique : Méthode d’épilation qui se développe de plus en plus aujourd’hui, l’épilateur électrique est pratique et rapide à utiliser. Il assure un résultat net et une repousse des poils assez longue (3 semaines) des zones épilées même des plus sensibles comme le maillot grâce à de nouveaux accessoires adéquats. Assez douloureux en début d’utilisation, la douleur s’atténue au fil du temps. Certaines marques ne manquent pas d’innovations pour diminuer cette douleur notamment en utilisant le froid ou des épilateurs électriques sous l’eau. Niveau prix, il peut aller de 40 à 90 euros selon la marque et le type de modèle que vous choisissez. Cependant l’investissement est vite rentabiliser.


La crème dépilatoire : La crème dépilatoire reste un moyen efficace de s’épiler avec une utilisation simple et rapide. A appliquer sur la peau le temps de pose indiqué sur la notice puis à enlever à l’aide d’une spatule ou d’un gant, tout le monde peut le faire en cinq minutes ! Indolore, certaines personnes à la peau sensible peuvent tout de même ressentir quelques échauffements si la crème est posée trop longtemps. Sans danger pour l’épiderme, il est préférable de l’utiliser surtout en cas de dépannage car à long terme, elle risque d’irriter la peau. La repousse du poil reste rapide et peut entrainer l’apparition de poils plus durs et noirs. Compté entre 3 à 15 euros selon les marques et les zones. A noter également qu’un tube se termine assez vite en général.


La lumière pulsée : A utiliser chez soi comme en institut, cette méthode promet une peau nette et pour longtemps. La lumière pulsée va en effet chauffer le poil afin de le détruire entièrement. Epilation quasi définitive et sans danger donc, il est tout de même déconseillé de l’utiliser sur les femmes enceintes, les enfants, les personnes diabétiques ou atteintes de maladie de sang, les personnes prenant des médicaments photosensibilisants et les peaux mates ou noirs. Cependant cette méthode à un prix : comptez entre 60 et 200 euros la séance (selon la zone à épiler) sachant qu’il en faut plusieurs avant d’obtenir un résultat définitif.


Le laser : Sur la même base que la lumière pulsée, le laser va brûler le poil pour le détruire définitivement jusque dans la racine pour un effet longue durée. Technique de professionnel, le résultat dépend de l’âge, de la zone à traiter et de la pilosité de la personne. L’inconvénient de cette technique est le temps pour obtenir un résultat optimal ; pour 6 à 8 séances, comptez entre 12 à 14 mois. On parle d’une sensation désagréable et non pas douloureuse lors des séances, même si chaque personne perçoit la douleur à sa manière. Sans danger, il est contre-indiqué pour les personnes comme les femmes enceintes, ceux ayant des pathologies de peau, prenant des médicaments photo sensibilisants ou encore pour les peaux bronzées.  Le prix d’une séance peut varier entre 50 et 100 euros selon la zone.


La thermolyse : Cette technique d’épilation pratiquée par un médecin consiste à planter une aiguille dans la peau qui va venir diffuser un courant électrique en vue de détruire le poil. Les zones traitées sont des zones à faibles densité pilaires comme le visage en général. La thermolyse est souvent utiliser afin de compléter les séances de laser. Indolore grâce à une crème anesthésiante appliquée avant chaque session, la durée des séances peuvent s’étendre sur plusieurs mois selon la pilosité de la personne. Méthode efficace, elle est notamment déconseillée pour les femmes enceintes, les personnes en traitement contre l’acné, portant un pacemaker, suivant une radiothérapie ou chimiothérapie et pour les personnes avec des problèmes de peau.


L’épilation au fil : Technique ancestrale utilisée notamment en Inde, elle est rapide, écologique et économique. A faire en institut ou chez soi, il suffit de prendre un fil que l’on torsade afin de pouvoir coincer le poil entre les deux extrémités pour qu’il puisse être arraché jusque dans sa racine. Généralement utilisée pour les parties du visage, il est possible de s’épiler au fil sur les autres zones du corps comme les jambes pour les plus fastidieuses. Indolore, il peut arriver que le fil pince la peau de temps en temps.



Actualités Epilation

Dossiers Epilation