Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
Femmes > Beauté >  Conseil
Beauté
07/02/2005

Comment réussir sa coloration ?

Plus de 60 % des Françaises se coloreraient les cheveux. Et, pour des raisons pratiques et pécuniaires, beaucoup le font à la maison. Petit rappel des consignes et règles de base pour réussir sa coloration maison.

  Envoyer à un ami Imprimer cet article  
EN SAVOIR PLUS

Choisir la bonne coloration : quelques notions de base
La première chose à définir, lorsque l'on veut se colorer les cheveux, c'est bien sûr la couleur souhaitée. Ces couleurs sont classées selon une échelle de tons bien précise, utilisée par les professionnels. Elle distingue 10 nuances principales, allant du plus clair (le blond très très clair) au plus foncé (cheveux noirs). A ces nuances s'ajoutent les reflets. On distingue les reflets chauds (doré, cuivré, acajou et rouge) des reflets froids (cendré et irisé). C'est pourquoi les produits de coloration que nous achetons portent souvent des numéros. Quand vous lisez, par exemple sur le produit Garnier "Nutrisse 83", le premier chiffre (ici 8) indique la hauteur du ton (sur l'échelle de 1 à 10) et le deuxième (ici 3) le reflet principal. Ce produit pris en exemple correspond donc à un blond clair doré.
Généralement, on conseille de ne pas choisir une nuance de coloration plus claire que sa nuance naturelle. Dans les faits, pour savoir quel type de nuance vous pouvez adopter, c'est facile : on trouve sur les boîtes de colorations des tableaux qui indiquent de façon simple quelles sont les couleurs les plus adaptés à votre nuance naturelle.

Coloration permanente ou temporaire ?Ensuite, il est important de définir si vous souhaitez une coloration temporaire (qui s'estompe en 6 à 8 shampooings), une coloration ton sur ton ou semi-permanente (qui dure de 6 à 8 semaines) ou une coloration permanente. Qu'est-ce qui différencie ces produits ? Les deux premières, d'abord, ne contiennent pas d'ammoniaque car elles se contentent de colorer les cheveux. Par conséquent, elles les abîment moins. Mais elles ne permettent que de couvrir partiellement les cheveux blancs.
La coloration permanente est la seule à permettre une large couverture de cheveux blancs et à la fois de foncer et d'éclaircir. Ainsi, si vous souhaitez aller vers des tons plus clairs que votre couleur naturelle, vous allez devoir opter pour une coloration avec ammoniaque, qui joue le rôle de décolorant. Par contre, si vous allez vers des tons plus foncés, vous pouvez choisir des colorations permanentes sans ammoniaque, qui sont moins agressives.
Dans tous les cas, gardez bien à l'esprit que l'action du produit contenu dans une permanente dure et qu'il faudra attendre la repousse des cheveux pour récupérer votre couleur naturelle. Enfin, sachez qu'il existe maintenant des colorations très légères qui s'en vont au premier shampooing. Idéal pour celles qui n'auraient pas encore osé se lancer dans la coloration maison.

A faire, à ne pas faire
- La veille d'une coloration, effectuez un shampooing nourrissant pour revitaliser vos cheveux.
- Suivez les indices de la notice pas à pas, ne sautez pas d'étapes, n'oubliez pas les indispensables gants, laissez la coloration le temps conseillé et, surtout, rincez longuement.
- Si vous avez des cheveux blancs, évitez les nuances éclaircissantes (pas plus claire que le blond foncé) et celles à reflets rouges intenses qui risquent de donner un résultat trop vif et voyant sur les mèches blanches.
- Après une coloration, veillez à entretenir vos cheveux avec des produits adaptés.
- Évitez d'enchaîner décoloration et coloration, ces procédés répétés abîment beaucoup les cheveux.
- Évitez les colorations au henné à moins d'être sûr de la couleur et du résultat. En effet, vous ne pourrez pas récupérer votre couleur au henné avec une coloration classique (chimique) : le mélange de deux est totalement déconseillé. En fait, il ne faut jamais enchaîner une coloration au henné et une coloration chimique (dans un sens comme dans l'autre), il faut donc attendre la repousse des cheveux.

Vous optez pour quelques mèches seulement ? Les conseils de base
Colorer certaines mèches soi-même c'est possible, à condition d'être bien équipée. Veillez à privilégier les mèches fines et espacées. Soyez précise et privilégiez plutôt la qualité que la quantité : une dizaine de mèches de part et d'autre du visage et à l'arrière de la tête sont largement suffisantes pour donner l'effet voulu. À l'aide de la brosse, commencez à appliquer le produit sur chaque mèche, en partant d'environ un centimètre de la racine. Et, pour varier les effets, vous n'êtes pas non plus obligés de colorer la mèche jusqu'à la pointe...

Sélection de produits
- "100 % color" de Garnier : coloration permanente, existe en 24 teintes (8,95 euros)
- "Color pulse" de L'Oréal : coloration temporaire (8 à 10 shampooings), 10 nuances disponibles (6,90 euros)
- "Country colors" de Schwarzkopf, coloration ton sur ton, sans ammoniaque (9,70 euros)
- "Expression" de Garnier : coloration temporaire (6 à 8 shampooings), 8 nuances disponibles (5,95 euros)
- Shampooing couleur éclat de Schwarzkopf (3,50 euros)
- Masque "Reveil color", de Jacques Dessange (6,45 euros), lire notre test


Magazine Beauté Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Avouez-le, vos astuces beauté vous les avez piquées dans ?

Tous les sondages