France Gall en 15 coiffures emblématiques

France Gall nous a quittés à l'âge de 70 ans. La chanteuse iconique, muse et épouse de Michel Berger, nous a marqués par son timbre unique, mais aussi par son éternel carré blond.

Avec son carré blond devenu sa marque de fabrique, France Gall, l'une des chanteuses préférées des français, a marqué les esprits et son temps. De ses premiers succès dans les années 60 avec Poupée de cire, poupée de son à Ella, elle a dans les années 90 en passant par Musique dans les années 80, elle est restée fidèle à sa (fausse) blondeur qui la caractérise tant. Côté coupe de cheveux, la muse de Michel Berger est là aussi restée attachée à une coupe au carré plus ou moins longue pour mettre son visage mutin en valeur. Seule variante à cette identité capillaire, des coiffages et un recours à des techniques qui reflètent les grandes époques de sa carrière.

Une coupe au carré qui évolue au fil des chansons

En 1965, la chanteuse remporte le concours de l'Eurovision avec Poupée de cire, poupée de son et la France tombe littéralement sous le charme de la blondinette au carré sage et au sourire d'ange. Pourtant, malgré un succès retentissant ( Sacré Charlemagne, Bébé Requin...) , la jolie blonde a envie de chansons à textes qui lui ressemblent. C'est en croisant le regard de Michel Berger, qu'elle épousera en 1976 ( avec lequel elle aura deux enfants : Pauline et Raphaël) que son souhait sera exaucé. Il lui écrit et compose des chansons comme La déclaration d'amour qui vont la faire évoluer artistiquement et cela retentira sur son look. A cette époque, la jeune femme de 27 ans optera tour à tour pour un carré psyché qu'elle twistera avec des couettes ou une frange épaisse comme dans l'opéra rock Starmania en 1979.

Un blond éternel

Dans les années 80, la carrière de France Gall est au top avec des chansons toujours aussi personnelles, mais plus engagées, notamment pour l'Afrique. Avec Babacar ou La chanson d'Azima, elle enchaîne les concerts et les apparitions médiatiques avec un carré dégradé et permanenté qui incarne sont énergie. Au début des années 90, elle travaille avec Michel Berger sur un album en duo dont sera extrait le titre Laisser passer les rêves. Dans le clip, elle apparaît avec une coupe au carré plus lisse, signe d'une époque plus résiliente ? Quoi qu'il en soit, cette décennie n'aura pas été celle du bonheur pour la chanteuse qui enchainera les drames : le décès brutal de Michel Berger, l'annonce de son cancer du sein et le décès de sa fille Pauline 5 ans plus tard, emportée par une mucoviscidose. Depuis, la star a disparu de la scène médiatique et a succombé dimanche 7 janvier 2018 à son cancer du sein. Si elle s'en est allée rejoindre les étoiles, ses chansons et son carré blond resteront toujours dans nos cœurs.

Et aussi