La beauté indienne du défilé Roberto Cavalli

La femme selon Roberto Cavalli est à la fois sauvage et libre. Son look rend hommage aux cultures Apache et Navajo tant par ses tenues vestimentaires que par sa mise en beauté.

© Imaxtree

Sur le podium de la Fashion Week de Milan, le défilé Roberto Cavalli offre un savoir-faire totalement maitrisé. Pour le printemps-été 2017, le créateur italien s'inspire de l'Amérique en proposant une collection mélangeant les références amérindiennes et les années seventies. Les pantalons sont taille basse, les vestes sont à franges, et les robes tout en transparence. Le look beauté s'accorde à merveille avec ses influences boho chic tant par la coiffure que par le make-up joliment printanier. Les cheveux se portent détachés et lisses avec une raie au milieu. Ils sont libres de bouger au gré du vent à l'image de la femme Roberto Cavalli. Deux petites tresses se mêlent à la chevelure pour rendre hommage à la beauté indienne. Le maquillage est tout aussi poétique et doux. Le regard est illuminé d'un fard beige irisé en coin interne puis parfaitement intensifié en coin externe avec un fard gris foncé. Etiré vers les tempes, il apporte de la profondeur et de l'élégance au make-up. Le teint reste naturel mais ne se passe tout de même pas d'un voile de blush qui donne bonne mine. Les lèvres sont subtilement rosées grâce à un baume framboise, savant mélange de couleur et de luminosité. Une vraie réussite.

Backstage défilé Giorgio Armani prêt-à-porter printemps-été 2017 © Imaxtree