Le blond scandinave, ce qu'il faut savoir

Si pur, si frais, le blond scandinave accroche la lumière et fait vibrer la chevelure... Un effet de crinière particulièrement en vogue chez les stars ! Si devenir blonde fait partie de vos projets capillaires, gare aux surprises, la coloration scandinave peut être particulièrement exigeante pour les non averties.

La luminosité du blond scandinave

Popularisé par les chevelures nordiques, le blond scandinave est très clair, presque blanc. Il nécessite des pigments bleus dans la coloration afin de neutraliser les reflets jaunes. A l'inverse du blond californien, il ne tolère pas les racines... et réclame des retouches toutes les deux ou trois semaines, selon votre vitesse de repousse. Les cheveux teints en blond scandinave sont par ailleurs fragilisés par les inévitables décolorations. Le mot d'ordre ? Hydratez-les ! Et notez, au passage, que le blond scandinave est extrêmement fragile. Le chlore de la piscine, le soleil ou l'eau de mer peuvent faire virer la couleur.

Le blond scandinave, une couleur pour tous les cheveux ?

On l'a dit, le blond scandinave est sensible à l'eau chlorée... et donc difficilement accessible aux nageuses régulières. Il en va de même si vous vivez dans une région très ensoleillée, qui peut fragiliser la coloration. Pensez à vous renseigner auprès d'un bon coiffeur avant de changer de couleur de cheveux ! Entretenir des cheveux blonds réclame également un budget conséquent. Seules les retouches de racines peuvent être effectuées avec une coloration maison. Avec les conseils d'un professionnel, prenez le temps de choisir la bonne nuance pour vos cheveux : la couleur nordique convient mieux aux teints très clairs, pour un résultat naturel.

Et aussi :