Coloration : espacer les applications

Il faut espacer les colorations pour ne pas trop abîmer les cheveux  © Amir Kaljikovic

Qu'il s'agisse d'une coloration permanente tous les deux mois ou d'un "ton sur ton" toutes les six semaines, veillez à toujours bien espacer vos colorations.
A trop les renouveler pour raviver la couleur, vous ne ferez qu'altérer les nuances et, à terme, abîmer vos cheveux.

En cas de ratage, deux solutions : si c'est une coloration "ton sur ton", vous attendez que la couleur s'estompe au fil des shampoings. Et s'il s'agit d'une coloration permanente, il ne vous reste plus qu'à filer chez le coiffeur...