Béatrice Benavent-Marco

Diététicienne nutritionniste, Site: Ma Consultation Diététique

Chroniques de Béatrice Benavent-Marco

Diététicienne nutritionniste diplômée à Toulouse, j'assure des consultations téléphoniques par l'intermédiaire de mon site http://www.maconsultationdietetique.fr. Expert auprès de certains médias, ancien professeur en enseignement supérieur, j'ai également travaillé dans les hôpitaux, où j'ai eu en charge des services comme la diabétologie, l’obésité, la gastro-entérologie, la pédiatrie, la cardiologie, la réanimation et la cancérologie.

Dernières chroniques de Béatrice Benavent-Marco

  • Reflux gastro-oesophagien : Ayez la bonne attitude !

    Le Reflux gastro-oesophagien ou RGO est une remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage. Pour éviter l’inconfort et l’apparition de complications, il est recommandé d’observer quelques règles hygiéno-diététiques simples.

  • Bien interpréter son Indice de Masse Corporelle (IMC)

    L’IMC permet de vérifier dans quelle tranche de poids vous vous situez : insuffisance pondérale, poids normal, surpoids, obésité. Il est de ce fait très utile pour évaluer les risques pour votre santé. Pourtant, ce calcul présente des limites et n’est pas adapté à tous.

  • Luttez contre la constipation

    La constipation est fréquente et touche plus de 20% de la population. Les femmes sont plus concernées que les hommes. Elle se caractérise généralement par moins de 3 selles par semaine. L'alimentation, un manque d'activité physique, le stress, certains traitements médicamenteux en sont à l'origine.

  • Comment limiter votre consommation de sel

    Alors que les recommandations se situent autour de 2.4 g de sodium par jour soit 6 g de sel, notre consommation en sodium reste trop élevée. La salière ne représente pas plus de 10% de nos apports, il est donc important d’identifier les autres sources responsables de cette surconsommation. Ce fameux "sel caché" qui participerait à l’élévation des risques cardio-vasculaires ou d’ostéoporose.

  • Le pain fait-il vraiment grossir ?

    Les idées reçues en diététique ont la vie dure ! Il est toujours bon de rappeler qu’aucun aliment n’est interdit lorsque l’on souhaite contrôler son poids. Tout est une question de proportions et le pain ne fait pas exception à cette règle. Loin d’être banni des régimes, il peut même s’avérer utile... A condition de bien le choisir.

  • Faire aimer les légumes aux enfants: oui, mais comment ?

    Quand les légumes s’invitent à table, ce n'est pas toujours pour le plus grand bonheur des enfants. Rares sont ceux qui les affectionnent et cela peut générer des tensions. Inutile de vous battre pour qu'ils finissent leur assiette, il est préférable d’adopter des astuces pour voir leurs goûts évoluer et espérer que petit à petit, ils les apprécient ! 6 astuces.

  • Arrêt du tabac : comment limiter la prise de poids ?

    L'arrêt du tabac est responsable d'une prise de poids dans 75 % des cas. Aussi, les fumeurs et notamment les fumeuses peuvent hésiter à entamer un sevrage par peur de voir la balance s'emballer.

  • Alcool et fêtes : halte aux idées reçues

    Que votre consommation soit occasionnelle ou régulière, les fêtes de fin d'année vous amènent souvent à boire plus d'alcool qu'à l'accoutumée. Entre idées reçues et vérités, faites le point sur vos connaissances.

  • Bien utiliser vos huiles végétales

    En friture, en assaisonnement ou tout simplement pour faire revenir des aliments, les huiles végétales sont utilisées de diverses manières. Nous avons à disposition des huiles très différentes et selon leurs usages, il est important de bien les sélectionner. En effet, il s’agit d'un produit fragile et peu enclin à la polyvalence.

  • Orthorexie ou quand le mieux est l’ennemi du bien dans l’assiette

    La diététique a une place importante dans notre société. Pourtant, les conseils santé initiés à juste titre sont mis à mal par la succession des scandales sanitaires, la malbouffe qui gagne du terrain ou encore la perte progressive de nos repères alimentaires. Face à ces contradictions, il arrive que les comportements dérapent. Le besoin ou plutôt l’obsession de manger sainement s’installe, cela devient alors une préoccupation envahissante. Cette névrose porte un nom : l'orthorexie.