Arielle Adda

Psychologue, Psychologue

Chroniques de Arielle Adda

Psychologue depuis plus de trente ans, Arielle Adda a travaillé avec des enfants comme avec des adultes, en dispensaire d'hygiène sociale, en institut spécialisé et en cabinet de recrutement. Elle s'est spécialement intéressée aux problèmes des enfants doués. Elle fait des conférences sur le sujet et participe à de nombreux colloques, tant en France qu'à l'étranger. Elle est notamment auteur de "Le livre de l'enfant doué", aux éditions Solar et avec Hélène Catroux, "l'enfant doué, l'intelligence réconciliée" chez Odile Jacob.

Dernières chroniques

    Les enfants doués et le goût du défi

    Pour les ménager, on songe moins souvent à proposer aux enfants doués des défis. Le dépassement des limites est pourtant une clé contre l'ennui et la perte d'estime de soi.

    La gentillesse des enfants doués

    Elle constitue une qualité incontestable des enfants doués, ce qui ne signifie pas qu’ils soient toujours faciles à vivre, par exemple quand ils ont une idée en tête et que son objet est impératif, vital, essentiel et doit, de préférence, être satisfait dans la seconde, et même avant…

    Ce qui différencie véritablement les enfants doués

    La définition ordinaire des personnes douées se réfère au fameux QI, supérieur au seuil fatidique de 130 correspondant à 2,3 % d’une population sur une échelle donnée, la moyenne étant fixée à 100.

    Le devenir de ces enfants trop lisses

    On voit en consultation des adultes dont le malaise est trop flou pour qu’ils puissent l’identifier, mais ils ont fini par faire des recherches sur internet, ou bien un ami, un coach, leurs propres enfants passant un test, les ont mis sur la piste d’un éventuel don qui n’aurait pas été détecté, et pour quelles raisons l’aurait-il été ?

    Un enfant doué trop lisse

    Certains enfants doués « vont bien ». On ne découvre leurs dons que fortuitement : par exemple, ils ont atteint un score étonnant à une évaluation banale ou à un concours particulier. Tout le monde s’étonne de cette performance qui ne peut être due au seul hasard, parfois même elle semble tellement surprenante qu’on préfère malgré tout l’oublier pour éviter de se lancer dans des complications sans fins, difficiles et perturbantes qui finiraient par troubler cet enfant sans histoire.

    Le désenchantement des étudiants

    Le lycée terminé, le bac en poche, pas toujours avec la mention souhaitée à cause d’un manque d’assiduité chronique, l’étudiant envisage son quotidien sous un angle différent.

    Quand l'enfant doué est désenchanté

    C’est le mot exact qui convient : ce sentiment suit la déception vite éprouvée dès l’entrée à l’école. Ensuite vient la résignation.

    La solitude des enfants doués

    Les enfants doués semblent souvent solitaires : c’est surtout manifeste dans une cour de récréation, quand ils n’ont pas pu trouver refuge dans la bibliothèque ou dans un couloir secret.

    La sagesse des enfants doués

    Il s’agit, bien entendu, de la sagesse au sens philosophique du terme, celle qui imprime profondément sa marque dans la personnalité. Pour le reste, les enfants doués, comme les autres, sont tout aussi désobéissants, têtus et tête en l’air, du moins ils tardent à obéir parce qu’il y a toujours des urgences impératives dont la nécessité échappe aux parents et aussi parce qu’on ne peut pas atterrir à la demande, juste dans l’instant, quand on est encore parti très loin de toutes les contingences

    La place de "petit dernier" dans une fraterie d'enfants doués

    Quel que soit le type de famille, chaque place possède ses caractéristiques propres. Les idées reçues sont souvent évoquées pour expliquer un trait de la personnalité, à plus forte raison quand il s’agit d’enfants doués pour lesquels il faut absolument trouver une raison justifiant leurs réactions, de préférence en les banalisant.